CHRONIQUE — Les Mots Oubliés

Par Lily Haime.

« Jimi m’a offert un millier d’ailes et le bleu du ciel pour pouvoir m’y envoler. Depuis qu’il a quitté l’orphelinat de Saint-Joseph à seize ans, Niko Oulianov ne s’est posé qu’une seule fois : pour Yann. Mais Yann est mort en service et, après deux ans d’un amour exclusif et exigeant, Niko reprend la route, une alliance au doigt et un guide de voyage de l’État de Washington dans le sac – l’unique bien dont il ne se soit jamais séparé. Six ans plus tard, Niko divague toujours de par le monde. Ses errances finissent par le conduire vers le Nord-Ouest américain. Il échoue à Port Townsend, une petite ville abritée par la péninsule Olympique, où il rencontre une historienne propriétaire d’un bar en faillite, un cuisinier taxidermiste à ses heures, un trio de vieux Rangers, un supposé chamane qui distribue des noms comme des prophéties, un univers qui se dégrade en tant de couleurs… Il y rencontre, surtout, un fascinant réalisateur de documentaires, gavroche sur la tête et caméra à l’épaule. Jimi. Jimi qui, un jour après l’autre, filmera une succession de moments qui tisseront le début de leur histoire. »

Continuer de lire « CHRONIQUE — Les Mots Oubliés »

Quelques comptes bookstagrams

Non, je ne suis pas en panne d’article, rassure-toi, mais j’avoue qu’avec ce genre de post, on pourrait le croire. Pourtant, mon action est noble, j’ai envie de te partager des comptes que j’aime beaucoup, que ce soit pour leurs esthétismes, leurs avis ou simplement leurs personnes, car avant d’être un compte, ils sont des créateurs, pour beaucoup de photo et d’histoire. En espérant que tu trouveras ton bonheur parmi cette liste. P.S pour te faciliter la vie si tu souhaites t’abonner à leur compte, clique sur l’image qui les concerne et tu seras immédiatement redirigé sur Instagram. Pratique!

Continuer de lire « Quelques comptes bookstagrams »

MINI REVIEW — L’Appel de Cthulhu

Par H.P Lovecraft.

« Ce qu’il y a de plus pitoyable au monde, c’est, je crois l’incapacité de l’esprit humain à relier tout ce qu’il renferme. Nous vivons sur une île placide d’ignorance, environnée de noirs océans d’infinitude que nous n’avons pas été destinés à parcourir bien loin. Les sciences, chacune s’évertuant dans sa propre direction, nous ont jusqu’à présent peu nui. Un jour, cependant, la coordination des connaissances éparses nous ouvrira des perspectives si terrifiantes sur le réel et sur l’effroyable position que nous y occupons qu’il ne nous restera plus qu’à sombrer dans la folie devant cette révélation ou à fuir cette lumière mortelle pour nous réfugier dans la paix et la sécurité d’un nouvel obscurantisme. »

Continuer de lire « MINI REVIEW — L’Appel de Cthulhu »

Ma playlist du siècle dernier 🎙

Quand je parle du siècle dernier, je fais référence à des musiques des années 1960 à 1990 environs. Et parce que c’est le genre de playlist que je ne vois pas très souvent sur les réseaux, je prends alors la décision d’y remédier ! En espérant que ce bref article te plaira. P.S, tu peux si tu le souhaites retrouver ma playlist complète avec quelques sons en plus sur Spotify : ICI

Continuer de lire « Ma playlist du siècle dernier 🎙 »

CHRONIQUE — Vampyria: La cour des ténèbres

Par Victor Dixen.

« En l’an de grâce 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique. Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ? »

✧ ✧ ✧ sur 5

Continuer de lire « CHRONIQUE — Vampyria: La cour des ténèbres »

Écriture & Réflexion

Il y a quelque temps, en story Instagram, je t’ai parlé d’un projet sur lequel je travaillais, une nouvelle de Noël, que j’ai finalement abandonné — rien d’étonnant. Comme une débutante, je me suis laissée emporté par la « Vibe » de ma nouvelle: Des Chamallows à New-York et donc par la romance contemporaine qui est le cœur du récit: romance qui s’établit entre une élève et … Continuer de lire Écriture & Réflexion

FAV CHRONIQUE — Les Yeux du Dragon

Par Stephen King.

« L’ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain… Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c’est en vue d’accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison. Mais c’est compter sans une antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d’un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie. On sait que les contes de fées sont les premiers récits de terreur. En écrire un à l’intention de sa fille Naomi était donc pour Stephen King une sorte de retour aux sources… »

Continuer de lire « FAV CHRONIQUE — Les Yeux du Dragon »

MINI REVIEW — La sirène et la licorne

Par Erin Mosta.

 » Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d’amour au coeur de l’été. La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile. La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l’aise sur l’océan qu’au milieu de la foule. « 

Continuer de lire « MINI REVIEW — La sirène et la licorne »